The Rolling Stones : 60 ans d’une carrière incroyable!

En Juillet 2022, The Rolling Stones fêteront leurs 60 ans de scène. C’est juste WOW! quand on y pense. Mais qui sont ces bêtes de scène, ces stars planétaire du Rock n’ Roll? 

Leur carrière est pleine de rebondissements, de ruptures, de come-backs, de drames et de scandales, de tournées incroyables qui rapportent des millions et de records en tout genre, comme une des plus grosse fan-zone de tous les temps.  Leur image de ‘mauvais garçons’ deviendra une référence pour les générations suivantes. Ces papis du Rock n’ Roll sont inépuisables! It’s only Rock N’ Roll but I like it !!!

the rolling stones

The Rolling Stones : Biographie

C’est en 1961, à la gare de Dartford (UK) que Keith Richards, un album de Chuck Berry à la main, et Michael Philip Jagger, un album de Chuck Berry, un des Muddy Waters et un de Little Water sous le bras, commencent à parler musique ensemble, même si ils se connaissent depuis l’école primaire. Le groupe The Rolling Stones est né sur les quais d’une gare, même si au début ils se feront appeler les Little Boy Blue and The Blue Boys. Mick Jagger rencontrera ensuite Brian Jones, un guitariste surdoué.

La musique des Rolling Stones vient du Blues et leur nom vient d’une célèbre chanson des Muddy Waters. Le groupe s’étoffe avec Ian Stewart au piano, Dick Taylor à la basse et Mick Avory à la batterie, ensuite remplacé par Charlie Watts. Andrew Loog Oldham devient leur manager.

En 1962, les concerts commencent, Bill Wyman devient le nouveau bassiste. En 1963, Oldham commence à présenter ce groupe comme des ‘mauvais garçons’ en comparaison aux Beatles, ces ‘gendres parfaits’. Il n’a pas beaucoup à forcer pour cela, les membres du groupe squattant un appartement miteux, addicts du sex drugs and rock n’roll qu’ils prônent dans leurs chansons et leur mode de vie. Personne ne comprend d’ailleurs comment Keith Richards a survécu à sa descente aux enfers avec tout ce qu’il a pu sniffer ou s’injecter dans les veines. Comble de l’ironie c’est Keith Richards qui sort Charlie Watts de son addiction à l’héroïne. Brian Jones sera remercié en 1969 suite à ses abus et ses absences répétées et sera retrouvé mort dans sa piscine un mois après. Bill Wyman sera remplacé en 1974 par Ronnie Woods, qui deviendra finalement un guitariste très intéressant pour le groupe, mais il continuera à jouer avec le groupe jusqu’en 1993.

Les succès, les tubes s’enchaînent dans une période ultra créative pour Jagger et Richards (maître dans l’art du jeu en OpenG). 

A leurs débuts, les Rolling Stones s’élargissent du Blues au Rock n’ Roll, style de musique qu’ils vont largement influencer et imprégner de leur style.

Dans les années 70, ils vont introduire des influences indiennes et psychédéliques.

A partir du milieu des années 70, et ce pour une quinzaine d’années, les Stones vont vivre une longue traversée du désert, s’essayant même chacun a des albums solos, malgré quelques morceaux cultes qui rappelleront régulièrement qu’ils ont quand même quelque chose d’extraordinaire. Mais combien de groupes tiennent plus de 20 ans?

Puis, ils se relanceront bien dès le début des années 90 et, jusqu’à ce jour, ils sont toujours présents, venant juste de terminer une superbe tournée aux Etats-Unis en 2021, malgré la perte de leur légendaire batteur Charlie Watts en Août 2021, mort à l’âge de 80 ans.

En 1989, The Rolling Stones rentrent au Rock And Roll Home of Fame.

En 2003, Mick Jagger est anobli par la Reine d’Angleterre, ce qui n’est pas du goût de Keith Richards.

En 2022, la Royal Mail, célèbre les 60 ans de carrière des Rolling Stones avec une série de timbres à leur effigie.

Le logo

Le logo du groupe ‘Tongue and Lips’ est un symbole anticonformiste à connotation sexuelle. Cette bouche lippue est inspiré par la bouche de Mick Jagger et par la déesse indienne Kali, déesse hindoue de l’émancipation et de l’énergie. Ce logo est reconnaissable entre tous. Il a été dessiné par John Pasche en 1970, étudiant du Royal College Art (Londres), selon une idée de Mick Jagger qui avait vu une affiche dans le quartier indien de Londres où la déesse tirait la langue. Elle a d’abord été l’illustration de l’album Stick Fingers en 1971.

Une Discographie impressionnante

Entre 1964 et 1974 les Rolling Stones sortent un album par an en moyenne avec des morceaux cultes comme : Can I get a Witness, Time is on my side, I can’t get no Satisfaction, Under my thumb, Paint it black, Ruby Tuesday, Sympathy for the Devil, Street fighting man, Gimme shelter, You can’t always get what you want, Wild Horses, Brown Sugar, Angie, It’s only rock n’ roll,…

De 1976 à 1989, ils sortent moins d’albums mais ils restent de ces années là quelques très bons morceaux comme : Fool to cry, Miss you, Beast of burden, Shattered, Emotional rescue, Start me up, Mixed emotions,…

Dans les années 90, ils écrivent 2 albums : Voodoo Lounge et Bridges to Babylon.

En 2005, ils sortent l’album A bigger bang et enfin en 2016 Blue and Lonesome.

Qu’est ce qui rend si irrésistible et depuis si longtemps la musique des Rolling Stones?

Les compositions de Keith Richards et les paroles de Mick Jagger débordent d’énergie et font preuve d’une irrévérence systématique. Ils sont radicaux, révolutionnaires. Elles sont faites d’un mélange de blues, de rock n’ roll, de musique du monde, ce qui rend le résultat irrésistible et insensibles aux modes passagères. L’écriture relève souvent de l’extraordinaire, de la passion, tant dans les évènements que les sentiments ou sensations qui ont inspiré Mick Jagger et Keith Richards. 

Ce groupe tient son secret de la réussite sur les spécificités des trois membres principaux :

  • Mick Jagger ne chante pas comme un chanteur de rock blanc, il ressemble beaucoup plus, dans son phrasé, sa diction, à des chanteurs comme Otis Redding, chanteur de R N’ B. Il dit lui même qu’ ‘il n’est pas intéressé par le Rock N’ Roll Blanc, qu’il trouve très difficile de danser sur le jeu des musiciens blancs, car ils ne placent pas correctement les accents.’
  • Charlie Watts, batteur Jazz avec un swing incroyable à l’origine, suit la guitare de Keith Richards, alors que dans les autres groupes tout le monde suit le batteur. La batterie a, donc, toujours un léger retard par rapport à la guitare, ce qui donne un son presque inimitable.
  • Keith Richards, roi de l’accordage en open-tuning de Sol est donc celui qui donne le tempo au groupe avec des riffs géniaux, parfois enregistrés en pleine nuit sur un magnétophone au pied du lit.

Conclusion

Nous l’avons dit, les Rolling Stones restent mythiques depuis le début des Sixties. Ils nous ont offerts des morceaux magnifiques. Nous avons parlé des particularités du jeu de guitare de Keith Richards. Certains morceaux se jouent sans la corde Mi Majeur pour simplifier les accords le plus possible. L’accordage en Open G permet de jouer tous les accords par un simple barré et il suffit de rajouter un ou deux doigts pour obtenir un éventail d’enrichissement qui brouille la frontière entre la guitare rythmique et la guitare solo. Pour comprendre, toutes les subtilités de ce jeu et bien plus encore, Digital Nomad’s Land a travaillé avec Olivier Durand, Guitariste professionnel, pour vous préparer une Masterclass de premier ordre. Si vous souhaitez apprendre à jouer et évoluer à un niveau vous faisant découvrir les morceaux des meilleurs guitaristes, comme Keith Richards, nous vous invitons vivement à découvrir cette Masterclass et à suivre les conseils d’Olivier Durand en cliquant ci-dessous. A très bientôt!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *